Les lapins sont des êtres sanguinaires qui tuent des chasseurs, le soir, dans des caves

01 janvier 2010

Afghan les vacances

Mesdames, messieurs, rotules, tout est relatif, comme disait un mec.

Par exemple, à la question "En 2010, préféreriez-vous attendre huit heures dans un Eurostar ou avoir l'humour de Jean-Luc Lemoine tous les samedis soirs?" 63% des gens répondent Avoir l'humour d'un Eurostar, 20% répondent Mais qu'est ce que c'est que cette question à la con, 5% répondent Oui des crackers, merci et les autres boivent.

Tout ça pour dire que l'Eurostar, c'est moins pire que l'humour de Jean-Luc Lemoine. La preuve en image:

biere_a_boire

Jean-Pierre Très Bière

Je vous souhaite un gnou.

Posté par Badibuh à 16:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


07 décembre 2009

Valkyrie, à moitié dans ton lit

Mesdames, messieurs, otoscopes, attention vous allez vivre le jeu de mot pourri le plus fulgurant de l'histoire mondiale du web. Ca va dépoter.

yael_naguiKNAGUY

Knagui

De rien, je vous en brie.

(j'avais oublié à quel point on pouvait bloguer n'importe quoi)(comment?)(ah on ne peut pas en fait)(ah, désolé)(pardon aux familles, toussa)

Posté par Badibuh à 14:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 décembre 2009

Eponge d'une nuit d'été

Hahaha. Non mais merde, sans déconner.

Suffit de pas bloguer pendant environ un certain temps et tout va à velo'v. Sim est VRAIMENT mort, en fait c'est Nicolas Sarkozy et Alain Juppé qui ont fait tomber le mur à coup de blagues hongroises*, Thierry Henry est champion du monde de curling et la série qui cartonne s'appelle "Os"... Je n'ose imaginer la tête d'Ariel Sharon quand il va se réveiller.

Je ne suis pas quelqu'un de vulgaire habituellement. Mais là, franchement, tapioca.

Non mais, Os, les mecs...(et les nanas mouskouri, aussi, hein)

En exclusivité mondiale, la prochaine série à la mode qui va déchirer sa race poutine, "Jarret".

Jarret_DC_t

La thèse du suicide n'est pas écartée.

jarret2

Oui, il y a un mec qui ressemble à Nicolas Sarkozy juste derrière moi. Faisez comme si de rien n'était. Sinon, nous avons fouillé la cuisine de Jean-Pierre Treiber, et je peux vous le dire:...

saw_6

...Knacki.

jarret3

- Jean-Pierre Treiber, c'est pas le mec qui a inventé le four à bois?

- Ah non, ça c'est Nicolas Sarkozy.

- Le mec qui change l'eau en vin?

- Non, ça c'est un saucisson.

JARRET

Cuisson: 1h30. Thermostat 7.

C'est promis, demain jarret.

* Combien peut-on mettre de hongrois dans une renault 21? Ban-Ki Moon (n'amasse pas mousse)

Posté par Badibuh à 20:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 juin 2008

Fête des voisins, pas la guerre

Souviens-toi, c'était mardi dernier.

Le soleil était au Zénith, en première partie d'Hervé Villard. Capri, c'était fini. Quatre fromages sans fourme d'Ambert merci, ça commençait juste. Et tu faisais souvent ce rêve étrange et pénétrant d'un flammeküche qui n'était, chaque fois, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. Mais il faut bien dire ce qui est, les restaurants alsaciens ne faisaient pas foison en ces temps reculés. 

flam

Pour te réconforter tes potes te faisaient souvent la blague de Chlorène. Parce que finalement, c'est qui Chlorène? Un vague sentiment de lardons fumés, errant à même les limbes vaporeuses d'une crème fraîche primesautière. Ou, qui sait, ta voisine de palier. Et oui, t'avais qu'à ramener ta tronche à la fête des voisins, avec deux trois tortillas au gambas et du Boulaouane, t'aurais sans doute l'air moins con aujourd'hui.

Mais là n'est pas la question. Et, finalement, où est la question? Sans doute à la fête des voisins, organisée, par la Suisse, en Autriche, à partir de demain, jusqu'à ce qu'un pays autre que la Suisse gagne, par exemple même la Pologne ça compte, pour dire.

Les Suisses étant des gens organisés, ils ont tout préparé à l'avance, ils ont décidé de faire ça plutôt chez les autrichiens, pour pas salir chez eux, et ils ont pas invité les anglais, exactement pour la même raison.

Donc t'inquiète pas, il y aura du flammenküche. Pense à laisser à manger au chat.

Posté par Badibuh à 15:13 - Commentaires [15] - Permalien [#]

19 mai 2008

Madame, Monsieur, Artichaud

Il y a deux sortes d'hommes politiques: Michel Rocard et les vivants ceux qui pensent que les gens ne se rendent pas bien compte, et ceux qui pensent que les gens se rendent bien compte.

Il y a aussi ceux qui pensent que les gens se rendent bien Henry Leconte, mais ils ne sont qu'au nombre de un, et des brouettes.

Sara_20et_20Henri_20Lecomte

Faute de pied et des brouettes, un mec sympa

Par contre, il y a 8.233 sortes de femmes politiques. Donc tu ne m'en voudras pas, mais on va pas s'amuser à en parler pendant des heures, sinon on est pas couché, puis je crois bien que t'as badminton dans pas longtemps, à moins que ce ne soit moi, mon esprit s'égare, veuille l'excuser.

Sinon Michael Landreau n'ira pas à l'Euro, et il faut avouer qu'on s'en fout. Monumentalement. De toute façon... non mais on s'en fout.

Et finalement je me dis que c'est dingue le nombre de trucs dont on a rien à foutre dans une journée. Je veux dire, on passe notre temps à s'en foutre. Imagine que le soir tu rentres chez toi en ayant retenu tout ce qu'on t'as raconté...tu saurais que, Karine Dumongier, ta collègue kayakiste a trois enfants, et que le petit dernier a pas fermé l'oeil de la nuit, sauf enfin vers 3h20 il a pu s'endormir, tiens d'ailleurs son mari est fan de Nana Mouskouri, et leur chien Itou ou Idoine (tu vois c'est pas facile de tout retenir). Tu saurais que Mme Barlichon, ta voisine du 7°, aimerait bien savoir qui continue a mettre ses cartons dans la poubelle qui n'est pas faite pour les cartons, et d'ailleurs tu le saurais, puisque c'est ton voisin du 3°, celui qui a la phobie des poubelles vertes et un vinyl de Superbus. Tu saurais quelle est le point commun entre un cammionneur Suisse et une tourte aux cèpes et combien de randonneurs belges on peut mettre dans un Nissan Terrano. Et tu connaîtrais le prix exact d'une lampe Ikea en formica (Offenstrüh pour les intimes), soit environ 19,99 euros.

Enfin, tu saurais que Zdenek Pospech ira bel et bien à l'Euro, lui au moins.

(j'aurais pu insérer une photo ici, pour la déco)(mais non)

Mais l'important, finalement, ce serait que tu te couches en ayant la certitude que j'avais une idée de post bien avant de me mettre à écrire.

Je te prie d'agréer l'assurance de mes sentiments distingués et si tu pouvais agréer aussi un pote à moi, juste pour quelques jours hein, ça serait sympa, merci pour lui.

Posté par Badibuh à 20:05 - Commentaires [10] - Permalien [#]


16 mai 2008

Chanter la vie

Avec le temps, je te connais un peu. Je sais que parfois, le soir, alors que le ciel poudroie, balayé par les reflets chatoyants d’une lune pointilleuse et douce et amère et clairsemée de toute part et parallèle à une même classe de troisième C, tu portes un T-shirt sale et un dernier regard violet et filandreux et hypnotique sur le monde qui s’offre à toi. Un œil dans le vague et l’autre un peu moins sur les bords, tu bornoies avec méfiance l’horizon ondulé, lui lance un dernière objection du sourcil et te demandes, parcimonieusement "parbleu, moi-même, improbable contour d’une image purpurine, dans quel monde vivons-nous ?".

Et grosso modo, car, au père Fouras pareille, toute question a ses réponses, un masque de vieillard et des problèmes de constipation, on peut répondre que tu vis dans un monde où Jean-Pierre Elkabbach peut annoncer ta mort à tout moment, par exemple en plein milieu de la Nouvelle Star, quand ils font une reprise métal de l'Aventura, ou avant ton cours de water-polo, à 17h10 (si je ne me trompes-je).

460114

Je pose un papier peint bleu avec des logos et je danse la macarena

Evidemment on pourrait juste se marrer. Elisabeth Tessier a bien annoncé notre mort à tous, et on continue de lire son horoscope dans Télé Loisir 7 jours. Mais là c’est autre chose… car il suffirait que Jean-Pierre prononce sa terrible sentence pour que ton heure soit comptée [il eut suffit que Jean-Pierre prononçât sa terrible sentence pour que ton heure fût comptée](je vise l’Académie Française là un peu)(et j'y crois). Comme disait quelqu’un, partir c’est mourir un peu, mais mourir c’est partir beaucoup, et Dieu reconnaîtra les Deschiens. Et si personne ne l’avait dit, je m’excuse auprès de son orignal. Enfin au final mourir vieux ou vieillir jeune, peindre ou écouter Jackie Sardou, il faut choisir.

Tout ça pour dire que la fin du monde n’aura pas lieu ni un jeudi ni pendant une émission de Valérie Damidot. Et pourquoi?

C’est un peu la question que je me posais hier soir, alors que le soleil verdoyait, kärchérisé par l’écho morne d’un astre subversif et geek et polyédrique et perpendiculaire à un amphithéâtre de sciences politiques.

Finalement, je voulais en venir partout sauf là. Pour l'Académie des neuf, je le sens bien.

Posté par Badibuh à 02:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]

05 mai 2008

Le travail, c'est la santé des chômeurs

ALeqM5iDRs9_kte8ce3M5DO4MV5zV3QwKg

AH NON, la cave, c'est moi .. et Fritzl

**

Après avoir fait pété les crackers Belin et le champomy pendant six mois en s’amusant de la tôle que ces paltoquets d’anarchistes et de communistes sanguinaires, accrochés à Mai 68 tels des moules pas fraîches à leurs Ferrero-Rocher, s’étaient prise dans les prémolaires, à en finir écroulée sur le canapé en chantant du Carla Bruni, la France se lève tôt le matin, travaille plus pour gagner plus. Et elle est déjà crevée la France. Elle pensait pas que ça serait aussi chiant de se lever tôt, de travailler plus, surtout pour écouter du roussi bruni.

Ca la prend vers 11 heures la France, un coup de pompe incroyable, une sorte de chape de plomb qui lui tombe sur le coin de la gueule au moment même ou Jean-Ernest le mec de la compta lui envoie une chaîne de l’internet où il est vaguement question de filles à poil et d’humour fort à propos. La France sent qu’il faudrait se marrer, mais elle est un  peu trop naze pour. Alors elle met le courrier de Jean-Ernest dans la corbeille électronique.

Après elle va bouffer à la cantine, la France, et là je te dis pas comme elle est crevée. Bon déjà elle imaginait, un peu naïve la France, que les épinards seraient remplacés par quelque chose de digeste, mais à priori les cuisiniers eux ils se lèvent pas tôt pour travailler plus du coup ils n’ont pas le temps de faire autre chose que des épinards surgelés avec du poisson, pané. La France remarque que finalement c’est normal, il avait l’air plutôt portugais le cuisiner. Or le Portugal il est pas con, il a pas envie de se lever tôt et de travailler plus, tout ce qu’il veut c’est faire réchauffer des épinards et des poissons surgelés en vitesse pour pouvoir aller égorger la morue dans sa baignoire. Et là la France se dit que le Portugal est sûrement moins con qu’il en a l’air avec sa moustache et sa chemise grasse et ses cheveux itou.

Jean-Ernest vient lui demander ce qu’elle a pensé de ses blagues sur l’internet, et là la France lui répond qu’il a "pas le monopole du cœur, merde à la fin". Puis la France s’excuse, elle est un peu à bout. Jean-Ernest, goguenard, répond que l’Allemagne n’a pas le monopole du Rhin non plus, la France ne comprend pas bien la blague et s’en retourne à la mastication de son poisson pané, grillé à l’extérieur, tel Bernard Kouchner, et surgelé à l’intérieur, tel Michèle Alliot-Marie. La France se dit que Jean-Ernest a pas voté pour se lever plus tôt, malgré sa gueule enjouée.

Après le repas elle ferait bien la sieste, mais pas le temps, il faut s’occuper du dossier de Monsieur Poulte, qui a d’ailleurs du se lever tôt aussi, vu les cernes qu’il se trimballe sous les yeux, on dirait Philippe Seguin, à 46,8%, ou un basset artésien, à 53,2%.

Une fois les problèmes d’indexation des charges sociales de la PME textiles et fixations de monoskis de Monsieur Poulte réglés, la France rentre chez elle, et elle aimerait bien, elle aussi, aller égorger un truc dans la baignoire. Mis à part un shampoing Dove aux extraits d’eucalyptus et aux phitoènes actifs qui la regarde d’un oeil torve, y a pas grand monde dans la salle de bain qui se propose pour l’égorgement. Même le ficus, à force de se lever tôt, préfère dépérir. Alors elle regarde la roue de la fortune, en cherchant les 7 différences qui existent entre Bill, l’extraterrestre mou du genou qui tenait l’écran et la blondasse qui ne tient rien d’autre qu’un QI de 95B, et encore, à bout de bras.

Hier soir j’ai vu la France au bistrot, elle m’a dit "le monde est une vaste baignoire vide dont les robinets sont tirés par des nains qui chantent du Carla Bruni"

J’ai pas bien compris.

En tout cas, il parait qu'on est passé du bling-bling au couac-couac... ça aurait pu être pire, si on était passé au ping-pong.

**

tischtennis_nus

21-18, on passe aux lettres

Posté par Badibuh à 16:52 - Commentaires [9] - Permalien [#]

23 avril 2008

Pascal Sevran

Bon, y parait que les français n'aiment plus leur président. Ce qui n'est pas bien (bouuh les méchants pauvres) et qu'à la place ils aiment des gens au teint rougeâtre qui boivent de l'huile à la bouteille et couchent avec des frites. Pour savoir où tu te situes sur l'échelle d'amour de ton président, rien de tel qu'un test des Z'amours:

tex

Mort ? Pas mort ? Comateux?

1. Quel est l'âge de ton président? 53%

2. A quand remonte la première cuite de ton président? 7 juin 2007, G8

3. Ton président a-t-il été marié avec Jacques Martin? Non

4. Quel est le chanteur préféré de ton président? Didier Barbelivien, ôte trois points à ton capital Z'amour si tu as répondu Cindy Sander

5. Ton président est-il plus riche que Dany Boon? ze yesse nide ze no tou ouine aguène ze no

6. Pascal Sevran est-il mort? gratin dauphinois

7. Quelle est la racine treizième de ton président? un poney nain et chauve, aussi

8. Philippe Manoeuvre ou Manu Kaché? le port de Dunkerque

9. Peindre ou faire l'amour? Philippe Manoeuvre

10. Quand Carla bruni, Alpha? Blondy

(les résultats sont marqués en blanc à côté de la question)(Gérard Majax sort de ce corps)

Si tu as plus de 5, c'est bien, si tu as moins de cinq c'est bien aussi, mais un peu moins top (je vais pas te cacher la vérité).

Si tu as entre 3 et 7 tu rencontreras sûrement l'amour, un mardi, près de la machine à frites de ton entreprise, ouais celle qu'ils ont installé à côté du poster de brique rouge, depuis que c'est à la mode d'être ch'tis. Alors que bon hein, toucher les assedics, violer des enfants et des membres de ta famille... je vois pas trop où est la gloire.

Je vois pas ce qu'il y a de pire comme aveuglement cynique, à part peut-être faire le forcing plusieurs jours devant la FNAC pour protester contre le vendeur fourbe et sournois qui refuse, pour des raisons hasardeuses, de te vendre tes places pour le concert de Grégory Lemarchal, ouais celui de dedans ta ville qui est prévu depuis 2005 et que tu attends depuis des mois...   

Enfin surtout ce qu'il faut retenir c'est que si t'as 10/10, faut arrêter tout de suite de regarder des films avec Dany Boon dedans, ou qui comportent le mot "Bienvenue" ou "Chez" dedans. Evite aussi de regarder des films avec "D.I.S.C.O." dedans, mais pour d'autre raisons.

0article12gc4

Mort ou chipolatas?

Posté par Badibuh à 13:36 - Commentaires [9] - Permalien [#]

27 mars 2008

Prendre un titre par la main

Alors là vous vous dite que j'ai pas posté depuis le 4 mars, et c'est totalement faux...

Bon admettons... vous avez raison. Mais il faut savoir que les extraterrestres volent vachement plus les copies que d'habitude en ce moment, par exemple mardi dernier. Je vous jure.

Du coup mon chien a pris feu et ma maison a mangé du flan aux questsches, c'était assez bon, je crois.

Thierry Roland

Cet homme n'est malheureusement pas mort.

Si vous voulez vous marrer un peu je vous conseille plutôt d'aller voir A bord du darjeeling limited, ou Be Kind Rewind (Soyez fort sympathique cher ami, vous seriez un amour de bien vouloir rembobiner en appuyant sur ce petit bouton, oui effectivement celui là, vous êtes une crème)(en français) ou lire un livre de Marc Lévy, c'est drôle aussi, pas autant que le nom Boutrous Boutros-Ghali, mais quand même.

Et écoutez Girls in Hawaii, c'est pas drôle mais c'est de tout premier choix.

Et un jour j'irai à New-York avec vous ou je posterai, on verra en fonction de vos disponibilités.

Je vous souhaite Annie Cordy.

Posté par Badibuh à 17:27 - Commentaires [10] - Permalien [#]

04 mars 2008

Scrabble (scrabble)

L’autre jour j’attendais le tramway (scrabble) (et ouais, j’habite dans une ville où y a le tramway)(la classe quoi)(bon je pourrais essayer (scrabble) de te faire croire que j’habite à San Francisco, mais je pense que je serais moyen crédible)(tant que tu vas pas t’imaginer que j’habite à Marseille, tout va bien), donc je l’attendais, et je repensais à ce que j’ai dit sur les mots diaspora et bistouri dans l'avant-dernier post.

Et j’ai commis une erreur scientifique grave en disant qu’ils rapportaient peu au scrabble (scrabble), tout simplement parce que si t’arrive à placer un de ces deux mots, ça fait scrabble : et ouais, plus 50 points ! En plus de ça c’est deux mots vachement pratiques si t’as pas de « e » dans ton jeu. Et le tramway est arrivé. Et les gens faisaient vachement moins la gueule que dans le bus. Mais faut dire que les gens ça fait ptet 20 ou 30 ans qu’ils prennent le bus, alors que le tram c’est assez neuf, moins de 10 ans quoi, on est un peu tous des enfants dans le tram, donc ils sont encore un peu heureux (scrabble), ça a l’air nouveau, alors que le bus merde. Ca fait des millions d’années qu’il tourne toujours rue Carlos après le rond point pour prendre la rue Henri Salvador, et ça fait des millions d’années que tu te prends la barre en pleine tronche parce que ce bistouri (hop là scrabble) de chauffeur tourne avec la grâce de Carlos dans un ballet de Béjart. Rue Maurice Béjart, deux minutes d’arrêt.

Les gens sont toujours un peu tristes (scrabble) de sortir du tramway. Puis c’est vrai que finalement tu peux pas insulter le chauffeur parce qu’il est dans une sorte de cage en verre. Alors que le chauffeur du bus lui il a pas de cage anti-insulte, et du coup il ramasse (scrabble). Mais c’est bien fait pour sa gueule. Il a qu’à pas aimer Béjart, surtout mort. Ca sert à rien d’aimer les morts, ils s’en foutent (scrabble). A part Grégory (scrabble) Lemarchal, parce que tu peux encore lui envoyer (scrabble) de l’argent, en achetant un CD de la star ac.

Par exemple (scrabble) Carlos il est pas parti les mains vides, on lui a filé la thune pour Grég’ avant de nous quitter (scrabble). Le truc c’est qu’ils avaient ptet pas la même destination, du coup je sais pas si tout est arrivé. Salvador pareil.

Moi je pense qu’il faudrait ptet commencer à envoyer les dons au chanteur de Kyo, vu qu’en ce moment c’est les chanteurs à textes qui ramassent, c’est quand même lui le plus en danger.

Et après j’ai pris un bus, du coup je faisais (scrabble) la gueule et ça m’a fait penser à Sarkozy. Et tu sais quoi, Sarkozy ça fait scrabble, et sans « e » en plus, et avec les 10 points du « y » et du « k » .

Je te jure qu’il a pas fini de nous faire chier. Sinon je mène 673 à 0 là, vous êtes mal barrés.

Posté par Badibuh à 12:13 - Commentaires [12] - Permalien [#]